Les grandes méthodes de l'agriculture biologique


Divers /

Dans le but d'améliorer le rendement agricole et fournir plus de denrées alimentaires à la société, les acteurs du monde agricole ont expérimenté au fil du temps plusieurs types d'agriculture. Au nombre de ceux-ci, figure l'agriculture biologique débutée au début du XIXe siècle et encore très en vogue aujourd'hui. Elle s'identifie par les méthodes classiques qu'elle utilise et que vous êtes invité à découvrir dans les lignes suivantes.

Engrais naturels

L'agriculture biologique est exclusivement basée sur l'utilisation des moyens naturels. Vous désirez savoir le bien-fondé de cette agriculture:découvrez le ici . En effet, l'agriculture biologique opte pour l'usage exclusif de matière naturelle pour le nourrissement des plantes. Ainsi, le compost, matière organique décomposée est très adopté. Par ailleurs, le fumier animal et l'engrais vert sont aussi utilisés pour l'enrichissement du sol en prélude une nouvelle culture.

Diversification des cultures

Les expériences ont prouvé qu'un champ où est pratiqué constamment la même culture peut être exposé à deux grands problèmes. Soit le sol manque de bons nutriments pour l'actuelle culture, soit les cultures deviennent la cible des ravageurs. Ces derniers se persuadent qu'ils peuvent s'y établir et profiter pleinement de leur cycle de reproduction plutôt que de voyager constamment à la recherche d'autres "denrées". Pour décourager ce comportement des nuisibles et favoriser par la même occasion l'enrichissement du sol, les agruculteurs font souvent un mélange de cultures et alternent les cultures que les champs doivent héberger.

Lutte contre les mauvaises herbes

L'agriculture biologique est plus dans une approche de <<suppression des mauvaises herbes>> que d'élimination ou éradication prônée par l'agriculture conventionnelle. En effet, elle utilise des moyens efficaces pour empêcher ces mauvaises herbes de germer. Entre autres moyens utilisés, on distingue les paillis, les cultures de couverture . En cas de poussée , ces herbes indésirables sont éliminées par la tonte, les produits chimiques naturels, les animaux au pâturage ou encore le désherbage thermique. Par ailleurs, pour éliminer les ravageurs, les agriculteurs attirent les insectes prédateurs en semant les plantes que ces derniers désirent.