Le simulateur chinois qui permet d’expérimenter la mort


International /

La mort demeure une étape particulière qui clôture la vie des humains. Elle fait peur à plus d’un et ceci se comprend parfaitement. Pour lutter contre cette peur, un musée du nom de Xinglai à Shanghai a créé une attraction qui permet d’expérimenter la mort.

Une attraction hors du commun

Le musée Xinglai est situé dans un quartier branché de Shanghai, une des villes les plus animées du pays. Toutes les informations sur la Chine sont à retrouver sur le site suivant : D66.org.
Il est important de rappeler que le musée Xinglai est assez atypique. Effectivement, il dispose d’une attraction qui permet de tester la mort, en passant chaque étape.
Dans le musée Xinglai qui signifie « réveil », vous passerez par la mort jusqu’à la réincarnation. Pour réaliser cette expérience, il faudra dépenser 60 euros par individu.

Le déroulement de cette attraction

Cette expérience commence dans une salle circulaire blanche où vous êtes regroupé avec un petit groupe de 6 personnes en général. On demandera alors à chacune des personnes de choisir une situation de vie ou de mort.
Chaque participant doit expliquer pourquoi il sacrifierait sa vie ou celle de son semblable dans la situation choisie. Les réponses sont ensuite vues par le groupe qui passe au vote.
Ici, il s’agira de désigner le pire choix. Celui qui a pris cette décision aura le privilège d’expérimenter la mort. Pour ce faire, il est envoyé dans le crématorium.
À cet endroit, il vivra un moment unique, car il verra les flammes lui brûler le corps sur un écran. Par la suite, cette personne subit la réincarnation et nait de nouveau dans un processus d’accouchement.
Le but de cette expérience est d’apprendre aux participants à apprivoiser leur peur de la mort. Cela a également pour but de mieux gérer son deuil et de lutter contre les suicides.